- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- l'équipe PEM

Accueil › Humour

Cher Papa Noël :
 

 

         Cette année fut rude pour moi alors pour me récompenser de ne pas m'être suicidé, je vous demande de m'offrir ces choses que je n'ai jamais eues 

 

         Il me faudrait du charisme ou au moins un peu de respect car vu que mon prénom est Jean-Pierre, tout le monde dans mon Université m'appelle Jean-Cailloux. Enfin, ils sont quand même gentils car toute l'Université s'est cotisée pour m'offrir un bain de bouche et des bonbons à la menthe.

 

         Je voudrais aussi des amis car mes seuls amis sont Granite, Andésite et Richard qui sont des pierres. Mais bon, ils ne sont pas vraiment mes amis car, selon mes parents, ils sont de la famille cependant je n'ai jamais compris pourquoi ils disaient cela.

 

         Ensuite, il me faudrait une petite amie car je n'en n'aurai jamais une par moi même. En effet, toutes les filles partent en courant lorsque je parle à mes amis. D’ailleurs, je ne comprends pas, dès que j'ouvre la bouche, les filles de mon école se bouchent le nez et partent toujours en courant, criant : « C'est horrible ! C'est une infection ! ».

 

         Si je demande un toit pour moi tout seul, c'est parce que quand vous me donnerez ma copine, cela ne sera pas superbe de l'emmener chez mes parents surtout que j'ai 25 ans. Cependant, mes parents trouvent que ça fait craquer les filles le papier peint Cars, donc je les crois.

 

         Après, il me faut plus d'argent car il fait froid l'hiver en Tee-shirt mais ma maman et mon papa disent que c'est la mode. En même temps mon dernier manteau date de 1995. Puis Granite,  Andésite et Richard me demandent toujours de l'argent. Surtout quand ils sont avec mon petit frère de 5 ans.

 

         Pour finir, je voudrais de l'amour parental car mes parents me détestent depuis que je suis un fœtus. Ils m'ont toujours dit que je n'étais pas voulu et que j'étais un accident. Pourtant, on n'embrasse pas par erreur, non ? Ah oui aussi quand tu m’as offert mon dernier cadeau j’ étais tellement content d’en avoir un que je l’ai secoué dans tous les sens puis l’ ai jeté contre le mur. Au final quand la boite s’est ouverte j’ai vu mon cadeau mort. Pour information, c’était un chat.

 

         Si je vous demande tout cela à vous, c'est parce que mon petit frère m'a dit que vous pouvez faire des miracles.

Merci pour votre compréhension,

 

Signé : Jean Pierre Taillé

 

Ecrit en 2018 par Trouillet Matthieu et Baudet-Jaijko Julien