Accueil › Humeur

Mon candidat parfait



 



Cette année a lieu l’élection présidentielle en France. Plein de nouveaux candidats divers et variés se présentent, mais aucun n’est à notre goût. C’est pour cela, je vais créer pour vous le candidat parfait à partir de ceux existants mais insatisfaisants.



 



Tout d’abord, nous devons commencer par le plus important : un physique de rêve pour pouvoir passer à la télévision. Personnellement, je préfère les gros nez et les sourcils bien épais avec une belle chevelure blonde à la Donald Trump.



Il est vrai que les jeunes candidats de 60 ans ont toutes les qualités requises pour ce poste.



 



La plus grand qualité de mon candidat parfait est son amour pour sa famille. Il doit aimer faire travailler sa famille tout en veillant à ce qu’elle ne se fatigue pas trop.



Il doit aussi écouter son père et celui-ci devra avoir le sens du détail : c’est important de savoir respecter les anciens et les traditions.



Il doit parfois savoir se faire oublier et disparaître des sondages : la modestie est le signe d’un grand homme ( à partir d’ 1 mètre 40).



Soucieux de l’écologie, il doit avoir un moyen de transport propre, comme une péniche par exemple, qui donne un style vif et actif. N’oubliez pas que la Péniche fait l’homme !



Mon candidat doit être courageux et protéger son peuple des affreuses personnes qui tentent d’entrer dans notre pays tous les jours, surtout les petits enfants avec la peau sur les os et l’estomac dans les talons, qui sont surement de méchants terroristes.



Ajoutons que si le futur président n’est pas toujours compréhensible quand il parle, cela créera des emplois dans le sous-titrage des discours.



Il est important que son nom soit viril et inspire la confiance comme : Bisounours, Calinou ou Gros Poutou (j’adore les papouilles).



Mon candidat n’aimera pas provoquer les gens en disant le contraire de ce qu’ils pensent : dire ce que tout le monde veut entendre assure une forte côte de popularité.



Mon candidat pourrait aussi être une candidate. Les femmes, c’est bien connu, sont plus gentilles, tolérantes… et plus affectueuses (en particulier avec les pauvres petits enfants affamés à tendance terroriste).



S’il ne gagne pas, ce n’est pas grave. Il se représentera d’autres fois, même s’il n’y a que sa famille qui vote pour lui (1% c’est une grande famille quand même…). C’est beau, la persévérance.



 



Mais toutes ces belles qualités n’existent pas en politique…il faut que j’arrête de rêver et que j’aille payer mes impôts. N’oubliez pas d’aller voter dimanche.